Supervénus : de la femme lambda aux canons de beauté

supervénus

supervénus


Depuis le début du mois de septembre une vidéo fait le tour du web où l’on voit un chirurgien plastique fabrique en temps réel la nouvelle Vénus.

Si vous ne l’avez pas vu, c’est maintenant l’occasion de la découvrir ou de la redécouvrir.

Réalisé par Frédéric Doazan et diffusé sur Arte dans l’émission Court-circuit, le court métrage Supervénus pointe du doigt les dérives que peuvent provoquer les canons de beauté actuels sur les femmes, d’une manière efficace et glaçante.




Malgré le côté flippante, j’ai adoré cette vidéo. Elle a pour bute de nous faire réfléchir à l’écart entre la femme lambda et celle des magazines.

Depuis de nombreuses années, les diktats de notre société nous imposent d’être épilées, grandes, bronzées, fine. Les médias sont les premiers à exercer une pression sur l’apparence des femmes qui ne sont jamais assez « belles » et pousse à l’extrême les critères de beautés les plus répandus.

Nous sommes tous des êtres humains avec des défauts et des qualités, des atouts et des points faibles. Nous ne pouvons pas tout avoir. Personne ne peut l’avoir… Même les mannequins sont retouchés par Photoshop. (<= C’est la preuve !)

Certes avec la pression médiatique, ce n’est pas toujours facile de se regarder dans le miroir sans se dire « Ah tiens je devrais perdre 5-10kg pour être parfaite » ou « Oh mes seins sont trop petits » ou encore « Mon nez n’est pas normal ». Ceux sont vos défauts, vous êtes nées comme ca et c’est comme ça ! Mais essayez plutôt de penser à vos ATOUTS et mettez les en avant !

Si vous passez par la chirurgie, vous allez d’abord vous faire refaire le nez en se disant que « je fais que le nez et c’est tout ». Quelques mois plus tard, l’opération a tellement été « rapide » et un « succès », vous allez toucher à vos seins, cuisses, fesses, un coup de lifting, puis 2 et 3, etc… Jusqu’au point de non-retour comme dans la vidéo…. A vous de réflechir.

Partagez cette article

1 Commentaire

  1. J’ai découvert ton blog il n’y a pas longtemps et j’avoue être séduit par la qualité de tes articles

Laisser un commentaire